Fabrication de moules et pièces carbone

Fabrication des carrosseries en résine polyester, moules et pièces.
bambouclade
Messages : 46
Inscription : mer. 20 mai 2020 10:18

Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par bambouclade » lun. 25 mai 2020 11:10

Bonjour

Par avance désolé si je ne poste pas au bon endroit , mais j'ai choisi la rubrique qui me semblais le plus appropriée.

Je me présente pierre, alias bambouclade. Je suis chimiste en recherche et développement pour une société française qui conçoit et fabrique des adhésifs, je fait notamment de la synthèse de polyester (a très haut poids moléculaire) par polycondensation en masse.
Voila pour la présentation du bonhomme.

Venons en aux faits, j'ai acheté un 2001 une coccinelle que j'ai restauré de fond en comble de 2007 à 2014 (éloignement géographique, fin des études début de travail environ 500km entre mois et la voiture).
La voiture est passablement modifiée pour diverses raisons mais sont aspect extérieur est conforme à l'origine et aucune modif n'est irréversibles.
Cette auto aurait dut être destinée à poursuivre sa vie sur circuit, mais j'étais tellement content de la retrouver qu'elle continuera d'arpenter les routes francaises plutôt que les circuits.

Ce qui m'amène ici, c'est que je compte me lancer dans la fabrication de pièces en carbone (ou fibre de basalt). Il n'est pas vraiment question d'alléger la voiture elle est déjà suffisamment légère d'origine ( 900kg).
Je compte dans un premier temps reproduire une pièce accessoire d'époque, le spoiler kameï fixé sous le pares chocs avant, puis les pares chocs, marche pied, si tout se passe bien les ailes avant et arrière qui nécessite un élargissement et une fois la technique maîtrisé pour quoi pas les capots.

J'ai longtemps parcouru ce forum et aussi divers site relatifs à la stratification, mais j'ai néanmoins quelques questions.

Pour le moulages, c'est assez clair pour moi: - cirage ou un coup de PVA
- application de gel coat moule
- mat léger lorsque le gelcoat est encore tackant
- puis application polyester + mat de plus en plus épais

Fabrication de la pièce - cirage ou un coup de PVA dans le moule
- pose du tissu de carbone + resine epoxy
- mise en place filme d'arrachage, film drainant et respirant
- puis polymérisations sous vide.
Mes questions

Comme il va s'agir de pièces de carrosserie exposé au soleil est aux intempéries quelle gamme de Tg dois je choisir pour la conception de ces pièces? Je précise que je me suis conçue et fabriqué une étuve régulé en température de 2.5 m3 qui me permet de faire de la cuisson.
Si il y'a besoin de passer par une cuisson l'APV est proscrit pour la fabrication des piéces ( cire obligatiore)
Je crois savoir que l'utilisation d' APV laisse un aspect de surface pas nikel, mais si je réalise un glacage avec un clearcoat anti UV ce n'est pas un soucis ? Sauf si vous avez un clearcoat anti UV qui se pose direct dans le moule puis stratifié ensuite.

Merci de m'avoir lu jusque la et merci par avance pour vos réponses

Je vous joint une photos de la voiture et de l'étuve
IMG_20200301_110159.jpg

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8184
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par isatis » lun. 25 mai 2020 12:12

bambouclade a écrit :
lun. 25 mai 2020 11:10

- application de gel coat moule
- mat léger lorsque le gelcoat est encore tackant
- puis application polyester + mat de plus en plus épais
Oui c'est bon.
bambouclade a écrit :
lun. 25 mai 2020 11:10
- cirage ou un coup de PVA dans le moule
- pose du tissu de carbone + resine epoxy
- mise en place filme d'arrachage, film drainant et respirant
- puis polymérisations sous vide.
Oui sauf que c'est plutôt cire de bonne qualité qu'il faut appliquer, voyez la TR104 par ICI.

bambouclade a écrit :
lun. 25 mai 2020 11:10
Si il y'a besoin de passer par une cuisson l'APV est proscrit pour la fabrication des pièces (cire obligatoire)
Oui mais pourquoi vouloir cuire ?
bambouclade a écrit :
lun. 25 mai 2020 11:10
Je crois savoir que l'utilisation d' APV laisse un aspect de surface pas nikel, mais si je réalise un glacage avec un clearcoat anti UV ce n'est pas un soucis ? Sauf si vous avez un clearcoat anti UV qui se pose direct dans le moule puis stratifié ensuite.
le PVA est un démoulant rapide et facile mais effectivement il ne rend pas le brillant d'un maître-modèle si celui-ci l'est.
Il n'existe pas de gel-coat transparent et stable aux UVs qui puisse être compatible avec des époxy en commerce de détail.

Vous tirez vos pièces et ensuite vous devrez opérer une finition ponçage hyper fin et vernis PU bi-composant.
Isatis, goupil résineur...
Image

bambouclade
Messages : 46
Inscription : mer. 20 mai 2020 10:18

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par bambouclade » lun. 25 mai 2020 12:46

Merci beaucoup pour vos différentes réponses.

J évoquais la cuisson car je ne connais pas les donnés techniques que nécessite des pièces de carrosserie en terme de Tg. Si j utilise une résine a tg faible disons 30°c, deux heure en plein soleil et les pièces vont se déformer ?
Je ferais des cuisson pour des pièces qui seront soumis a la chaleur, j ai oublié de parler de pièces de refroidissement moteur type turbine porsche. Celle ci sont en contact quasi direct avec le moteur.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8184
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par isatis » lun. 25 mai 2020 17:31

Pour une pièce de carrosserie il n'y aura pas de déformation au soleil avec un échantillonnage correct des pièces, heureusement sinon tous les véhicules de compétition en carbone fondraient avant d'arriver sur la ligne de départ :D

Voyez la réponse du 17 mai dernier de Le Modeleur sur ce post concernant les hautes températures.
Isatis, goupil résineur...
Image

bambouclade
Messages : 46
Inscription : mer. 20 mai 2020 10:18

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par bambouclade » mar. 26 mai 2020 11:00

Bonjour et merci pour vos réponses.
Je pense que je raisonne trop en chimiste :D on va mettre ça sur le coup de la déformation professionnelle.
Donc une résine époxy couplée à un sergé Carbonne aura la résistance souhaité.
Par rapport a la rigidité du composite il faut que je raisonne composite fini et non pas me baser uniquement sur les données physique de la résine.

Je vais me cantonner a ça et faire les premiers essais.
Mon étuve n est pas perdue quoiqu'il arrive elle me servira a conditionner les résines et les faire reticuler dans les bonnes températures.

J ai parcouru quelques post de thunder86 c est très formateur et j applaudi le travail effectué.

Pour ma part, une fois la méthodologie bien en main je pense sortir les pièces en wet lay sous vide car même si le poids n est pas mon critère principal je vais tout de même essayer de tirer des pièces plus légère que d origine.

Je vais jeter un œil un peu plus approfondi sur la boutique et je reviendrai avec ma petite liste de produit afin de voir avec vous si cela est cohérent.

Je partagerais avec vous les premiers essais ici si vous le souhaitez.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8184
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par isatis » mar. 26 mai 2020 14:12

D'accord :D
Isatis, goupil résineur...
Image

bambouclade
Messages : 46
Inscription : mer. 20 mai 2020 10:18

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par bambouclade » ven. 29 mai 2020 12:30

Bonjour

Bon j'ai balayer votre site en long en large et en travers :D

Je vais déjà commencé par la conceptions des moules.
Je précise que les moules seront en polyester mais les pièces a tirer en époxy, voir pour certaines en poly

donc dans l’ordre
application de la cire
TR104 ou tercanol ou cire std (je ferais des essais pour voir avec quel produit j'ai le plus d'affinité)
Gel coat moule vinyester (Avez vous un autre gel coat pour moule?)
mat 100gr/m2 + 2 couches mat 300gr/m2 Est ce suffisant ? le moule sera renforcé par des longerons
J'ai identifié RESIMOULEU en 5kg en polyester pour la conception des moules ou la RESIPOLK1 laquelle est la plus adaptée?


Ensuite fabrication de la pièce
cirage du moule (ou tercanol)
en revanche c'est la ou je patauge un peu, je n'arrive pas a saisir la différence entre taffetas et sergé (quels sont les avantage et inconvénients de chaque?)
pose du premier tissu de carbone le plus fin en premier j'imagine et ensuite une ou deux couche de gros grammage ?

une fois tout deposé tissu plus résine pose du film d'arrachage+ film microperforé + fautre de drainage et ensuite sache a vide avec joint butyl.

Resine epoxy
pour de la piéces standard sans contraintes thermique
Realcopox 74 (suite a essais thermique pour une Tg plus élevé je passerais sur la 860 si le besoin s'en fait ressentir)

Glacage avec la realcopox 74 5 glacage possible avec la 860?)
il me semble avoir vu que la 74 est stabilisé aux UV est ce le cas pour la 860?
Puis une fois l'étape de glacage faite est ce que le vernis PU est indispensable ou non ?
Une piece tiré avec la 74 et glacé avec cette même résine aura t'elle tendance à jaunir avec le temps et le soleil ?

et voila j'ai fini mon pavé
Par avance merci pour vos réponse

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8184
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par isatis » ven. 29 mai 2020 14:11

bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30

donc dans l’ordre
application de la cire
TR104 ou tercanol ou cire std (je ferais des essais pour voir avec quel produit j'ai le plus d'affinité)
Vous pouvez vous contenter de Tercanol ; votre moule ne sera pas brillant mais la carrosserie sur laquelle vous allez tirer ne semble pas l'être.
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
Gel coat moule vinyester (Avez vous un autre gel coat pour moule?)
Non
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
mat 100gr/m2 + 2 couches mat 300gr/m2 Est ce suffisant ? le moule sera renforcé par des longerons
Pour de petits moules, ça peut se faire avec du renfort mais pour un capot par exemple, c'est trop juste. Normalement un moule tiré en résine polyester standard doit être trois fois plus épais que la pièce qui en sera tirée. Comme vous appliquerez des renforts, contentez-vous de deux fois plus épais.
Attention, si vous réalisez des renforts stratifiés, faites les avant de démouler votre moule et stratifiez une couche à la fois en minimisant un peu le catalyseur pour éviter qu'à la polymérisation il y ait retrait et marquage du moule.
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
J'ai identifié RESIMOULEU en 5kg en polyester pour la conception des moules ou la RESIPOLK1 laquelle est la plus adaptée?
La résine à moule sans retrait n'obtient ses caractéristiques qu'en stratifiant en une seule fois au moins 2 kg de verre /m2.
Attention, si vous travaillez sur les maître-modèles en acier, il faut stratifier lentement et par couche pour éviter que le pic exothermique de la résine ne fasse des dégât, se fendille ou carrément se consume en fumant.


bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
Ensuite fabrication de la pièce
cirage du moule (ou tercanol)
Le Tercanol serait plus adapté puisque vous allez opérer une finition en glaçage ; si vous cirez vous allez avoir un gros nettoyage à l'eau tiède et au savon pour enlever toute la cire avant de poncer pour le glaçage.
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
en revanche c'est la ou je patauge un peu, je n'arrive pas a saisir la différence entre taffetas et sergé (quels sont les avantage et inconvénients de chaque?)
C'est pareil que pour les tissus d'habillement : le taffetas est tissé avec chaine et traine à angle droit, le sergé en diagonale ce qui lui permet une meilleure déformabilité… de plus pour des pièces full carbone, il est considéré que c'est plus élégant comme résultat.
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
pose du premier tissu de carbone le plus fin en premier j'imagine et ensuite une ou deux couche de gros grammage ?
Le grammage dépend de la rigidité que vous voulez obtenir. Il est fort préconisé de placer une silionne entre deux carbones car, en cas d'accident, cela évite que le carbone s'éparpille en mille morceaux dangereux.

bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
Resine epoxy
pour de la piéces standard sans contraintes thermique
Realcopox 74 (suite a essais thermique pour une Tg plus élevé je passerais sur la 860 si le besoin s'en fait ressentir)
Oui
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
Glacage avec la realcopox 74 5 glacage possible avec la 860?)
Oui pour le glaçage avec la Réalécopox, non pour la 860.
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
il me semble avoir vu que la 74 est stabilisé aux UV est ce le cas pour la 860?
Non la 860 va jaunir forcément.
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
Puis une fois l'étape de glacage faite est ce que le vernis PU est indispensable ou non ?
Nous le préconisons pour renforcer contre les UVs et les rayures, à vous de voir.
bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 12:30
Une piece tiré avec la 74 et glacé avec cette même résine aura t'elle tendance à jaunir avec le temps et le soleil ?
La Réalécopox74 est stable aux UVs mais, comme toutes les résines de cette gamme, elle finira par un peu jaunir à la longue. Impossible de vous donner un ordre de temps, cela dépend de la longueur de l'exposition aux UVs ainsi que de leur intensité.
Isatis, goupil résineur...
Image

bambouclade
Messages : 46
Inscription : mer. 20 mai 2020 10:18

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par bambouclade » ven. 29 mai 2020 15:02

La carrosserie est bel et bien brillante, mais je vous l'accorde sur la photo ce n'est pas le cas la voiture est très sale.
Effectivement l'option du tercanol me semble largement plus intéressante dans la mesure ou j'opte pour un glaçage.

La résine à moule sans retrait n'obtient ses caractéristiques qu'en stratifiant en une seule fois au moins 2 kg de verre /m2.
Attention, si vous travaillez sur les maître-modèles en acier, il faut stratifier lentement et par couche pour éviter que le pic exothermique de la résine ne fasse des dégât, se fendille ou carrément se consume en fumant

j'avoue ne pas comprendre votre réponse? vous dites que la résine à moules sans retrait n'obtient ses caractéristiques qu'en stratifiant en une seule fois, et dans un second temps qu'il faut stratifier lentement. je suis un peu perdu la :roll:

sinon pour tout le reste j'ai tout compris et si j'arrive a comprendre pour la résine moule, je serais en mesure de passer une commande dans le week end

en tout cas merci pour vos réponse

Auriez vous la gentillesse de me fournir la TDS de la résine moule ? je ne la trouve pas sur votre site
Merci

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8184
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Fabrication de moules et pièces carbone

Message non lu par isatis » ven. 29 mai 2020 19:26

bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 15:02


j'avoue ne pas comprendre votre réponse? vous dites que la résine à moules sans retrait n'obtient ses caractéristiques qu'en stratifiant en une seule fois, et dans un second temps qu'il faut stratifier lentement. je suis un peu perdu la :roll:
Vous me demandez la différence entre deux résines, je vous explique. Mais c'est vrai que j'aurais dû sauter un paragraphe et être plus explicite sur les dangers de la stratification sur métal.

Il serait plus prudent d'utiliser la résine standard et travailler couche par couche ; vous n'êtes pas obligé d'attendre la polymérisation complète d'une couche pour entamer la suivante, il suffit que le pic exo-thermique soit passé.



bambouclade a écrit :
ven. 29 mai 2020 15:02
Auriez vous la gentillesse de me fournir la TDS de la résine moule ? je ne la trouve pas sur votre site
Et zut… il était prévu d'actualiser mais avec cette histoire de virus, on a du mal à tout faire. Faites votre demande à la Boutique par le biais du formulaire de contact par ICI.
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre