Encore une histoire de table...

Pour évoquer les différentes possibilité de réalisations de pièces ou de recouvrement de pièces (coating) avec des résines transparentes.
siegmel
Messages : 2
Enregistré le : sam. 21 sept. 2019 18:16

Encore une histoire de table...

Message non lu par siegmel »

Bonjour,

Suite à la lecture des nombreux conseils sur le forum, j'ai pu faire un certain nombre de réalisations en bois et en résine.
Le principe que j'utilise est le suivant : Waterpox comme bouche pore, puis Realecopox 74 en plusieurs couches (2 à 3) un peu "grasses" et vernis PU bicomposants pour la finition.
Ca donne des choses qui ressemblent à ça :
IMG_8795.jpg
Suite à un certain succès (amateur), avec ce modèle notamment, on me demande une table basse avec le même design.
Voici la pièce brute qui fait environ 450mm x 600mm, avec des creux allant jusqu'à 25mm :
IMG_03681.jpg
Ma problématique est la suivante : il s'agit d'une part d'avoir le type de finition habituelle (1 à 2 mm d'épaisseur) sur les cotés et le bourrelet qui fait le tour de la pièce, et d'autre part de pouvoir remplir les parties excavées (25mm) pour avoir un dessus de table plat et transparent.

Faut-il appliquer le même principe que pour les pièces précédentes en recouvrant l'ensemble de la pièce (en s'arrêtant avant l'étape vernis) puis faire plusieurs coulées de 3mm d'épaisseur de realecopox dans les creux, jusqu'à arriver au niveau souhaité ?
Ou une fois les premières couches de realecopox passées pour recouvrir l'ensemble de la pièce, faire une ou plusieurs coulées d'inclupox (par exemple), puis finition vernis ? Corollaire, ces 2 résines peuvent elles se superposer sans problème ?

Merci d'avance pour vos avis éclairants
Avatar du membre
isatis
Messages : 9659
Enregistré le : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Encore une histoire de table...

Message non lu par isatis »

siegmel a écrit : ven. 3 mai 2024 18:21 Suite à la lecture des nombreux conseils sur le forum, j'ai pu faire un certain nombre de réalisations en bois et en résine.
Le principe que j'utilise est le suivant : Waterpox comme bouche pore, puis Realecopox 74 en plusieurs couches (2 à 3) un peu "grasses" et vernis PU bicomposants pour la finition.
La Résin'art voir ICI serait plus appropriée mais c'est très réussi vos réalisations.
Attention de bien penser à poncer légèrement avec papier très fin entre couches quand on travaille en sur-couchage d'époxy.

siegmel a écrit : ven. 3 mai 2024 18:21 Ma problématique est la suivante : il s'agit d'une part d'avoir le type de finition habituelle (1 à 2 mm d'épaisseur) sur les cotés et le bourrelet qui fait le tour de la pièce, et d'autre part de pouvoir remplir les parties excavées (25mm) pour avoir un dessus de table plat et transparent.
Après la Waterpox, si vous voulez remplir il faut utiliser une résine de coulée, la Globalpoxvoir ICI.
Il faudra faire un moule étanche pour inclure les bords de votre pièce de bois.
Ensuite après ponçage fin, vous opérez la finition avec le vernis PU bi-composant.
siegmel a écrit : ven. 3 mai 2024 18:21Faut-il appliquer le même principe que pour les pièces précédentes en recouvrant l'ensemble de la pièce (en s'arrêtant avant l'étape vernis) puis faire plusieurs coulées de 3mm d'épaisseur de realecopox dans les creux, jusqu'à arriver au niveau souhaité ?
Ou une fois les premières couches de realecopox passées pour recouvrir l'ensemble de la pièce, faire une ou plusieurs coulées d'inclupox (par exemple), puis finition vernis ? Corollaire, ces 2 résines peuvent elles se superposer sans problème ?

Vous pouvez aussi procéder ainsi mais en coulant le remplissage en une seule fois avec la Globalpox citée ci dessus, cela vous évite de poncer à chaque couche et vous donne un travail plus homogène.
Les résines époxy citées se sur-couche mais à condition de bien poncer fin, dépoussiérer puis passer un chiffon non pellucheux imbibé d'alcool à brûler juste avant le sur-couchage.

N'éhésitez pas à reposer des questions si tout n'est pas clair.
Isatis, goupil résineur...
Image
siegmel
Messages : 2
Enregistré le : sam. 21 sept. 2019 18:16

Re: Encore une histoire de table...

Message non lu par siegmel »

Merci pour ces réponses claires et rapides.
isatis a écrit : ven. 3 mai 2024 19:31 La Résin'art voir ICI serait plus appropriée mais c'est très réussi vos réalisations.
Attention de bien penser à poncer légèrement avec papier très fin entre couches quand on travaille en sur-couchage d'époxy.
J'ai peur que la viscosité élevée de la résin'art ne me pose problème dans certains cas. A tester à l'occasion.
Pour le ponçage, entre les couches, je ponce à 120, dépoussiérage puis passage à l'acétone. Idem avant le vernis mais avec un grain 240. Aucun souci de transparence par la suite.

Concernant la globalpox, quelle est la viscosité du mélange ? Est-ce qu'une règle de trois donne une approximation suffisante ?

Je profite du post pour rapporter une expérience à propos de l'adhérence de l'époxy sur les résineux. En appliquant toujours le même principe, et après dégraissage à l'acétone, on peut obtenir ça sur du bois de palette (avec des poche de résine) :
IMG_0370.jpeg
Avatar du membre
isatis
Messages : 9659
Enregistré le : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Encore une histoire de table...

Message non lu par isatis »

siegmel a écrit : sam. 4 mai 2024 09:00
J'ai peur que la viscosité élevée de la résin'art ne me pose problème dans certains cas. A tester à l'occasion.
Elle est apte au recouvrement c'est pourquoi elle est plus indiquée mais si vous avez vos habitudes qui fonctionnent bien, ne changez rien. L'expérience fait plus que les fiches techniques dans le cas de vos fabrications.
Les résines époxy ne peuvent pas être thixotropées donc ça dégouline, c'est pourquoi les résines de recouvrement ont une viscosité élevée.

siegmel a écrit : sam. 4 mai 2024 09:00Pour le ponçage, entre les couches, je ponce à 120, dépoussiérage puis passage à l'acétone. Idem avant le vernis mais avec un grain 240. Aucun souci de transparence par la suite.
Pas acétone, alcool à brûler. L'acétone pour les résines polyester, l'alcool à brûler pour les époxy.
siegmel a écrit : sam. 4 mai 2024 09:00Concernant la globalpox, quelle est la viscosité du mélange ? Est-ce qu'une règle de trois donne une approximation suffisante ?
Allez télécharger la fiche technique, vous aurez tous les renseignements utiles. La viscosité est variable en fonction de la chaleur de l'atelier, il faut travailler dans un environnement mini de 20° sans hygrométrie excessive, cela donnera une viscosité à peu près de 800-900mPa.s.
siegmel a écrit : sam. 4 mai 2024 09:00Je profite du post pour rapporter une expérience à propos de l'adhérence de l'époxy sur les résineux. En appliquant toujours le même principe, et après dégraissage à l'acétone, on peut obtenir ça sur du bois de palette
Pas acétone, alcool à brûler :D jolie table ! les époxy c'est très amoureux, quand c'est bien mis en œuvre ça s'accroche à presque tout.
Pour les personnes qui liront ce post, je me permets de préciser qu'il faut qu'un bois, résineux ou pas, soit parfaitement sec.
Isatis, goupil résineur...
Image
Répondre