Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Pour évoquer les différentes possibilité de réalisations de pièces ou de recouvrement de pièces (coating) avec des résines transparentes.
Daniel d'Aillon
Messages : 5
Inscription : dim. 13 sept. 2020 08:09

Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par Daniel d'Aillon » dim. 13 sept. 2020 08:17

Bonjour
Je suis artiste amateur et j'ai voulu profiter des derniers jours de chaleur pour passer une couche de résine, un à deux millimètre d'épaisseur sur des peintures acryliques pour donner à l'ensemble un effet émaillé.
Le produit est vendu comme également adéquate pour cet exercice.
Mes surfaces font 60 par 80 cm sur panneau MDF.

Une seule a durci.
Les autres sont mi prises ou restent poissantes.

Il y a deux panneaux que j'ai fait au soleil et que j'ai déplacer parce que les mouches les avaient pris pour cibles. J'ai provoqué des glissements de terrain.
Peut-être le soleil était il de trop..
À la limite ces plis ne me dérangent pas parce que c'est presque en accord avec le sujet. Un dragon qui sort de l'eau.
D' autres panneaux sont restés à l'ombre.
La résine fut répartie avec une lame de 20 cm de long.
Rapport 1 part durcisseur pour 2 resine Pour moi ce fut respecter..

Celui qui a réussi est à côté d'un autre qui poisse..
Une des raisons serait que je n'ai pas mélangé assez longtemps, 15 secondes en tout.
Maintenant ou bien je nettoie tout mais je suis pas sûr de ne pas arracher la peinture acrylique ou je laisse et avec le temps fut ce douze mois ça finira par durcir ?
Transparent ou pas.. D'ailleurs.
Merci de me donner votre avis.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8182
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par isatis » dim. 13 sept. 2020 09:26

Daniel d'Aillon a écrit :
dim. 13 sept. 2020 08:17

Le produit est vendu comme également adéquate pour cet exercice.
Quelle référence de résine nous avez-vous commandée ?
Isatis, goupil résineur...
Image

Daniel d'Aillon
Messages : 5
Inscription : dim. 13 sept. 2020 08:09

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par Daniel d'Aillon » dim. 13 sept. 2020 14:50

Bonjour,

Le produit ?
XXXX pas de référence autres que les nôtres
Je puis encore poser ma question différemment:
Quel produit me conseillez vous ?
...
Merci de votre attention.
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8182
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par isatis » dim. 13 sept. 2020 18:33

Comme indiqué en page d'accueil du forum, vous êtes chez Résines et moulages, nous ne pouvons pas commenter les produits qui ne proviennent pas de notre Boutique.
Voyez avec votre fournisseur pour les soucis que vous avez eu avec ses produits.

Nous avons dans notre gamme d'époxy transparentes, la Résin'art qui, comme son nom l'indique, est formulée pour les travaux de recouvrement d'œuvres, voir ICI, la fiche technique est téléchargeable sur la page-produit.

Règle générale pour les résines thermo-durcissables à froid : doivent se travailler sur support parfaitement sec dans une atmosphère de 18°-20° sans hygrométrie excessive et sans courants d'air.
Isatis, goupil résineur...
Image

Daniel d'Aillon
Messages : 5
Inscription : dim. 13 sept. 2020 08:09

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par Daniel d'Aillon » dim. 13 sept. 2020 20:26

Bonsoir

J'imaginais bien que la dite référence ne serait pas à sa place mais je n'ai pas trouvé de mail privé pour vous la faire connaître.
En revanche je sais maintenant où trouver le détaillant spécialisé.

J'ai voulu profiter des derniers jours chauds pour tester un produit chez mon fournisseur habituel de matériel pour artiste. Il aurait suffit de savoir quelques précisions comme celles que vous avez données.
Plus un temps de mélange plus long avec un bâton large.

Mon atelier n'étant pas chauffé, je vous recontacterai au printemps.
En attendant, j'espère retirer le reste de résine à si peu de matières que les résidus sèchent par eux-mêmes.
Je pense poser des tissus coton comme des compresses et passer de l'acétone dans les fibres.
L'autre question serait de savoir si l'utilisation préalable ou pas d'ailleurs de vinaigre d'alcool apporterai un plus.

Quant au produit à utiliser pour obtenir un résultat translucide et probant je ne doute pas que le votre soit au top.

Cependant, celui que j'ai utilisé n'est pas à prendre en défaut: je n'ai pas assez d'expérience et je n'ai pas fait d'essai préalable, croyant l'automne humide à nos portes.
Alors que j'aurais pu tester dix fois mon affaire.

Merci.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8182
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par isatis » lun. 14 sept. 2020 09:35

Daniel d'Aillon a écrit :
dim. 13 sept. 2020 20:26

J'ai voulu profiter des derniers jours chauds pour tester un produit chez mon fournisseur habituel de matériel pour artiste. Il aurait suffit de savoir quelques précisions comme celles que vous avez données.
Plus un temps de mélange plus long avec un bâton large.
C'est un métier et votre marchand est sans doute plus compétent en toiles et pinceaux qu'en résine époxy qui fait partie d'une chimie compliquée dont le mode d'emploi doit être strictement suivi pour obtenir des résultats optimum.
Daniel d'Aillon a écrit :
dim. 13 sept. 2020 20:26
En attendant, j'espère retirer le reste de résine à si peu de matières que les résidus sèchent par eux-mêmes.
Je pense poser des tissus coton comme des compresses et passer de l'acétone dans les fibres.
L'autre question serait de savoir si l'utilisation préalable ou pas d'ailleurs de vinaigre d'alcool apporterai un plus.
Le seul solvant des époxy est un produit spécialisé ou bien de l'alcool à brûler, absolument rien d'autre ; à moins que votre recouvrement dégrade l'aspect esthétique, mon conseil serait de ne toucher à rien, de laisser les œuvres dans un endroit sec et exempt de poussières et de voir si ça veut bien "sécher". Polymériser n'est pas possible puisque je pense qu'il y a défaut de mélange et/ou endroit peu propice à ce travail. En ce cas, vous pourrez toujours sur-coucher plus tard avec un mélange qui veut bien se laisser faire.

Daniel d'Aillon a écrit :
dim. 13 sept. 2020 20:26
Alors que j'aurais pu tester dix fois mon affaire.
C'est ce que nous répétons inlassablement : toujours faire des essais préalables avant de se lancer dans le projet final.
Isatis, goupil résineur...
Image

Daniel d'Aillon
Messages : 5
Inscription : dim. 13 sept. 2020 08:09

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par Daniel d'Aillon » lun. 14 sept. 2020 11:19

Bonjour
À ma défense une exposition imminente chez une galerie mais j'ai surtout agi dans la crainte de l'arrivée d'un temps d'automne frais humide.
Il n'en est rien comme chacun peut le voir mais je ne savais pas que j'aurai la météo pour moi.

Une erreur est probablement d'avoir cherché trop de chaleur. Au soleil. Vite j'ai alors tout déplacé à l'ombre.
L'autre erreur est le temps pris à mélanger, sûrement trop court. J'ai cru en versant le durcisseur que ça prenait d'un bloc.
En fait il faudrait une ou deux minutes pour bien mélanger ? Avec une bonne spatule.

J'ai deux œuvres qui sont parfaites, ça a durci.
D'autres ne le sont que partiellement (ça fait un genre).
Et d'autres sont poissantes sur toute la surface..

Mais l'effet est convaincant partout . C'est comme de l'eau. Du moment que l'on ne touche pas!!!

J'ai donc nettoyé au maximum, à nu. Et mintenant, la seule chose à faire est de laisser ça sécher... Comme ça pourra. Comme vous dîtes.. Et revenir quand ce sera possible.

Reste que un apprentissage est toujours long. Le temps de faire le tour de tous les pièges.
Et décidé à progresser, je suis sûrement en train de prendre le train pour un long trajet.. Ou de mettre les voiles pour aller loin.

Reste qu'au niveau du détaillant de beaux arts, celui-ci a été amené à proposer une toile à peindre d'un rapport qualité prix moins avantageux qu'une autre marque.. (la précédente était française, ce qui est très défavorable aujourd'hui).. Mais le public ne voit que le gain immédiat.
D'autre part le nouveau liquide à nettoyer les brosses est bon pour le rayon bébé..


Merci de votre attention...

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8182
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par isatis » mar. 15 sept. 2020 11:32

Daniel d'Aillon a écrit :
lun. 14 sept. 2020 11:19

D'autre part le nouveau liquide à nettoyer les brosses est bon pour le rayon bébé..

:lol: :lol:

Travailler au soleil est une très mauvaise idée : le support chauffe et la résine risque de réticuler en plus de ne pas polymériser correctement.

Vous dites que votre atelier n'est pas chauffé mais il est peut-être possible de travailler à l'atelier puis de transporter vos œuvres dans un endroit plus clément pour la polymérisation en prenant d'utiliser la résine que vous aurez stockée dans l'endroit clément.

Il faut toujours lire les FT avant de commencer : les règles de base pour l'époxy c'est un dosage précis au gramme des deux parts de produit, un mélange très intime à la spatule longue et éventuellement un double-poting qui vous assure que le mélange est bien réalisé, ensuite laisser reposer un peu (en fonction du temps de travail possible indiqué sur la FT) pour que le mélange dégaze puis appliquer.
Isatis, goupil résineur...
Image

Daniel d'Aillon
Messages : 5
Inscription : dim. 13 sept. 2020 08:09

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par Daniel d'Aillon » mer. 16 sept. 2020 08:17

Bonjour
Eh bien voilà.
Il y avait plus trente. Et je me suis pourtant installé au soleil. Les produits dans les flacons avait été posé au soleil le temps que j'installe à plat mes panneaux. J'ai versé les proportions dans un bocal millimétré. En deux fournées en fait parce que le bocal était trop petit.
Et comme j'ai aussi une balance. J'ai constaté en pesant le reste de mes produits au deuxième mélange une légère abondance de durcisseur. Environ 520 grammes qui n'aurait du être que 500.

Au premier service, j'ai eu l'impression que mon mélange avait déjà pris au bout de 15 secondes. J'ai tout étalé. J'ai eu en plus un curieux bombardement de mouches qui foncaient comme kamikaze sur un panneau bleu ciel bleu marine et blanc. Sûrement là une découverte scientifique pour les entomologistes.
Les deux panneaux réussis durcis ont du correspondre à la portion de mélange correcte.
Les autres seraient tout aussi parfait si ça ne collait pas. En effet les aspérités comme eau sur table font ici partie du jeu. Je voulais ré dessiner dessus comme des reflets.

Moi débutant il aurait suffit de savoir deux choses :
J'attends 20 à 22 degrés.
N'importe quel gros bocal fait l'affaire. Plastique ou verre. Je verse la totalité. Comme ça, pas d'erreur. Je mélange en écoutant mon air favori. Et je passe le produit au sabre. Ce avec quoi je passe la colle de peau.

Notre que ma spatule et mon pinceau sont nickel propre.

Je pourrais peut être encore poser sur mon œuvre un de ces films que l'on colle derrière les vitres en anti reflet pour obtenir une rédemption et ainsi effacer mes nombreux péchés.?
Je connais mieux ces produits. Je suis architecte de formation.

On va recommencer mais à zéro.
Merci.

Avatar de l’utilisateur
isatis
Messages : 8182
Inscription : mar. 13 oct. 2009 13:22

Re: Résine epoxy spécialité recouvrir une peinture artistique

Message non lu par isatis » mer. 16 sept. 2020 09:49

Daniel d'Aillon a écrit :
mer. 16 sept. 2020 08:17

Eh bien voilà.
Il y avait plus trente. …………. Sûrement là une découverte scientifique pour les entomologistes.
Trop chaud sous les rayons du soleil, un pesage aléatoire, ne cherchez pas plus loin le problème ; ce sont les conditions réunies pour que ça parte de travers, vous avez de la chance d'en avoir sauvé !
C'est curieux les mouches attirées par le bleu ; on peint les écuries en bleu pour justement les chasser car elles sont censées ne pas être attirées par cette couleur … bon, on sort du sujet là :P
Daniel d'Aillon a écrit :
mer. 16 sept. 2020 08:17
J'attends 20 à 22 degrés.
18°-20° pas plus
Daniel d'Aillon a écrit :
mer. 16 sept. 2020 08:17
N'importe quel gros bocal fait l'affaire. Plastique ou verre. Je verse la totalité. Comme ça, pas d'erreur. Je mélange en écoutant mon air favori. Et je passe le produit au sabre. Ce avec quoi je passe la colle de peau.
Non :!: pas n'importe quel bocal : pas de verre qui risque d'éclater s'il reste de la résine en train de polymériser dedans, pas de métal qui accentue l'effet exothermique au moment du pic de la réaction chimique.
Tout mélanger d'un coup sans peser pourquoi pas mais attention à faire ça dans un pot à large fond pour ne pas risquer l'effet de masse qui accélère la réaction de polymérisation. Il faut être absolument sûr de bien vider les pots car le mélange doit être précis au gramme avec les époxy ; il est franchement préférable d'utiliser une balance !

Allez voir sur la Boutique les petits matériels préconisés pour effectuer les mélanges par ICI. Il y en a 6 pages donc certains produits qui ne concernent pas votre usage et il ne s'agit pas de vous inciter à acheter, juste vous montrer ce qu'il vous faut.
Daniel d'Aillon a écrit :
mer. 16 sept. 2020 08:17
Notre que ma spatule et mon pinceau sont nickel propre.
Pour le pinceau c'est un exploit :lol: en général avec ces résines on utilise des pinceaux soies naturelles à manche non peint achetés par paquet et on les jette, ça coûte moins cher que le diluant ou l'alcool à brûler pour les nettoyer.
Daniel d'Aillon a écrit :
mer. 16 sept. 2020 08:17
Je pourrais peut être encore poser sur mon œuvre un de ces films que l'on colle derrière les vitres en anti reflet pour obtenir une rédemption et ainsi effacer mes nombreux péchés.?
Je connais mieux ces produits. Je suis architecte de formation.
Je ne sais pas vous répondre, cela sort de notre domaine ; à priori pas de risque de réaction du film en contact avec la résine mais est-ce que ça va coller sans créer de bulles d'air ? Si vous en avez le temps laissez l'œuvre tranquille histoire de voir s'il n'y aurait pas un miracle avant d'essayer autre chose dessus.
Isatis, goupil résineur...
Image

Répondre